Les Méfaits du Sport

Les Méfaits du Sport

INTRODUCTION

 

On dit souvent que le sport apporte énormément de bienfaits pour le moral, mais également pour le physique.

Cependant, comme pour toute chose, il y a des avantages, mais également des inconvénients. Je vais donc dans cet article vous faire connaître les différents risques du sport. Cela vous permettra ainsi de les éviter à l'avenir, pour éviter tout problème de santé plus ou moins sévère.

 

méfaits sport

 

Je tiens à préciser que tous les risques associés au sport ne seront pas listés dans cet article. Il y en a beaucoup trop.

Toutefois, je vais lister les principaux, et ceux qui ont le plus d'impact sur notre santé, mais également sur notre vie. Commençons donc, sans plus tarder.

I- LES RISQUES  POUR LE SPORTIF

1. Développer des Troubles Alimentaires

 

L'un de ces risques est lié avec l'alimentation. Effectivement, de nombreux sportifs qui veulent performer au maximum dans leurs disciplines peuvent développer des troubles alimentaires.

C'est d'ailleurs souvent le cas pour les athlètes exerçants des disciplines où il faut être relativement légers, comme les coureurs de fond, les gymnastes...

 

risques troubles alimentaires

 

Ainsi, ces derniers réduisent drastiquement leurs calories, ce qui casse par la suite leurs métabolismes.

Cela résulte donc en une perte de poids importante puis par la suite, la création d'une mauvaise relation avec la nourriture (boulimie, anorexie...) avec parfois, d'autres problèmes de santé à côté de cela.

2. Obsessions à Vouloir Gagner

 

Un autre des risques du sport est l'envie de vouloir toujours gagner. Certes, ce n'est pas le risque le plus redoutable que nous allons voir dans cet article, mais ne le sous-estimez pas, puisqu'il peut tout de même avoir un effet assez conséquent sur la vie du sportif.

Effectivement, le sportif aura toujours envie de gagner, même lorsqu'il jouera à différents jeux avec sa famille (lors de fête...).

 

risque obsédé par la victoire

 

Celui-ci ne prendra plus plaisir à jouer, mais en plus cela, ce comportement peut créer par la suite des conflits pouvant aller plus ou moins loin.

Le sportif ne profitera donc plus des divers évènements en famille, des nombreux loisirs... Tout cela à cause de cette obsession en rapport avec la victoire.

3. Vouloir Tout Sacrifier

 

Ce risque peut effectivement, créer un problème assez conséquent chez les jeunes sportifs, qui souhaitent devenir athlètes professionnels (footballeur...).

Effectivement, la plupart d'entre eux décident généralement d'arrêter nette leurs études, avec l'espoir d'exercer ce métier dans le futur en y consacrant tout leur temps libre.

Toutefois, stopper ses études pour par la suite ne rien avoir te donner peut-être risqué.

 

risques si l'on sacrofie tout

 

Sachez que seulement 1 % des personnes voulant devenir sportif professionnel le deviennent réellement, ce qui limite fortement les chances que ce rêve se réalise, même si cela reste possible.

Certes, ce risque n'a pas d'impact sur votre santé, mais il peut être fatal sur votre vie et pour votre avenir.

C'est pour cela que je vous recommande de continuer vos études et d'avoir au moins un certain diplôme... Cela vous permettra d'avoir une sorte de "roue de secours", au cas où votre rêve ne se réalise pas. Toutefois, j'espère que vous accompliriez votre rêve malgré les difficultés.

4. Le Surentraînement

 

S'il y a bien un risque lié au sport qui impacte votre vie, votre mental, votre physique, enfin bref, tous les aspects, c'est bien celui-ci.

Effectivement, le surentraînement touche les sportifs qui augmentent trop rapidement leur volume d'entraînement.

 

 

En d'autres termes, cela signifie que le sportif s'entraîne de trop et ne récupère pas suffisamment.

Je vais par ailleurs consacrer toute la deuxième partie de cet article aux multiples conséquences du surentraînement, pour que vous compreniez l'importance de devoir éviter celui-ci.

II- LES CONSÉQUENCES DU SURENTRAÎNEMENT

1. Problèmes Cardiaque

 

Si vous pensez que vous vous entraînez de trop, il existe une méthode assez simple et relativement fiable, qui permet de valider ou non votre hypothèse.

Effectivement, si votre fréquence cardiaque au repos est élevée de 10 à 15 pulsations de plus par minute comparé à d'habitude, c'est que votre corps et votre cœur sont plus ou moins fatigués.

 

 

Sachez d'ailleurs que le surentraînement possède des effets néfastes pour votre santé cardiaque.

Effectivement, si vous faites subir de nombreuses heures de sport à votre cœur, cela va créer diverses modifications structurelles de ce dernier, mais également au niveau des grandes artères.

Votre cœur risquera alors de développer une fibrillation auriculaire, une rigidité de la paroi de l'artère, mais également des cicatrices irréversibles.

2. Système Immunitaire Fragilisé

 

Trop de sport va fragiliser votre système immunitaire.

Quelqu'un qui s'entraîne normalement aura son système immunitaire affaibli, durant les 3 prochaines heures minimum, sachant que cela peut aller jusqu'à 24 heures au maximum.

Par contre, si la personne s'entraîne de trop, le système immunitaire sera affaibli pendant une durée beaucoup plus longue, selon la gravité du surentraînement.

 

 

Le problème est donc que, si votre système immunitaire est affaibli durant une trop longue durée, vous serez exposé aux risques de diverses maladies plus ou moins graves.

Il a d'ailleurs été montré, que les marathoniens avaient plus tendance à développer diverses maladies, les premières semaines qui suivent une course.

3. Troubles du Sommeil

 

Certes, une activité sportive régulière vous permettra de mieux dormir si sa pratique est modérée et contrôlée.

Toutefois, si celle-ci est excessive, elle vous empêchera à l'inverse de dormir. Vous serez alors victime de divers troubles du sommeil.

De plus, il faut savoir que l'activité physique en excès créer trop de cortisol. Ce dernier va alors permettre à votre corps de rester éveillé, pour ainsi être attentif.

 

 

Pour faire clair, le cortisol permet d'activer l'instinct de survie, en nous faisant adopté inconsciemment un comportement pour survivre en situation de danger.

Par ailleurs, le fait de rester "en instinct de survie" à cause de cet excès de cortisol provoquera des insomnies, des réveils réguliers.

Sachant que ces troubles seront très fréquents chez le sportif en surentraînement, cela deviendra même "normal" pour lui, sur le long terme.

N'hésitez pas par ailleurs, à aller lire mon article sur "Comment avoir un Meilleur Sommeil".

4. Blessure(s)

 

Puisque le sportif en surentraînement ne laisse pas le temps à ses muscles de récupérer, ceux-ci ne vont pas avoir le temps de se réparer comme il faut.

Ils vont donc par la suite subir des entraînements aussi intenses les uns que les autres (voir plus intenses si le sportif augmente la difficulté à chaque séance).

Cela veut donc dire que plus les semaines passent, et plus le risque de blessure augmente.

 

 

Pour la simple et bonne raison que les muscles sont de plus en plus affaiblis.

Mais il faut également penser que le système nerveux n'aura également pas le temps de récupérer. Ainsi, puisque celui-ci sera constamment épuisé, votre exécution de mouvement dans votre discipline sera catastrophique. Le risque de blessure augmentera alors significativement.

5. Fatigue et Régression

 

Si vous ne vous laissez pas le temps de récupérer, vous allez déjà, être fatigué, mais en plus de cela, vous n'allez pas pouvoir récupérer comme il faut.

Pour faire simple, vous allez développer une fatigue chronique plus ou moins aiguë.

Vos entraînements deviendront alors de plus en plus dur à encaisser, mais ce seront également vos performances qui vont diminuer petit à petit, dues à cette fatigue, qui va augmenter progressivement.

Cette baisse des performances va donc vous faire régresser dans votre discipline, mais en plus de cela, vous perdrez du muscle.

 

 

Effectivement, c'est lors de l'entraînement que nous cassons du muscle. Par contre, ce sera pendant la phase de récupération que l'on réparera nos muscles et que l'on en construira davantage.

C'est alors tout simple à comprendre, si nous ne récupérons pas et que nous cassons constamment du muscle sans en reconstruire, cela veut donc dire que le sportif en surentraînement va perdre petit à petit sa masse musculaire.

Cette perte de muscle sera alors contre-production pour le sportif, et ça, quelle que soit sa discipline.

6. Isolement

 

Le fait de ne penser qu'à vos séances de sport va vous isoler petit à petit de votre entourage.

Vous refuserez donc de sortir avec vos amis, pour aller au cinéma ou autre, puisque vous n'aurez pas envie de louper votre séance de sport.

 

 

De plus, vous refuserez tout type de rapport sexuel. Effectivement, parmi les impacts du surentraînement, on retrouve une diminution ou une absence totale de désir sexuel.

Enfin, sachez que le surentraînement peut potentiellement causer des troubles de cycles menstruels, mais également baisser le niveau de testostérone chez les hommes.

7. Dépression

 

Effectivement, faire trop d'exercice augmente sévèrement le risque de dépression.

Le surentraînement à tendance à affecter les neurotransmetteurs, notamment la glutamine, le 5 HTP, mais aussi la dopamine.

 

toutes ces conséquences augmentent les risques de dépression

On a donc remarqué que les concentrations sanguines affectées par ces divers changements déclenchent des sentiments de dépression, ainsi que de la fatigue constante.

En conclusion, en plus de tous les méfaits qu'apporte le surentraînement, votre plaisir de pratiquer votre discipline disparaîtra à cause de l'addition des divers facteurs vus précédemment.

III- COMMENT ÉVITER CES RISQUES?

1. Conserver le Plaisir

 

Rappelez-vous durant chacun de vos entraînements, que vous faites avant tout cette discipline parce que vous aimez celle-ci et que donc, vous y prenez plaisir.

Évidemment, pour certains, la compétition est également importante, mais le plaisir doit tout de même rester le moteur de votre pratique.

D'ailleurs, le simple fait d'accepter une invitation de l'un de vos proches, au lieu d'aller à la place faire votre séance de sport, signifie que le plaisir est le moteur principal de votre pratique.

 

garder le plaisir pour éviter ces risques

 

Il faut alors que vous adaptiez correctement les choses dans votre vie.

C'est à dire que vous devez adapter votre pratique en fonction de votre vie, et non l'inverse.

Sachez que cela est primordial, pour éviter de tomber dans le surentraînement.

2. Être Conscient des Limites de son Corps

 

Il faut que vous appreniez à connaître les limites de votre corps.

Que ce soient vos muscles, vos articulations, vos tendons ou même votre système nerveux, sachez que ces derniers ont besoin de repos.

Ce ne sera pas en les surmenant qu'ils vous apporteront de meilleurs résultats dans votre discipline en termes de performances.

 

conscient de ses limites pour diminuer chances de ces divers risques

 

Il faut donc que vous adaptez votre volume d'entraînement, en fonction du temps dont ils ont besoin pour récupérer.

Par la suite, vous pourrez augmenter petit à petit ce volume, quand vous sentirez que ces différents groupes s'habituent à l'effort que vous leur faites subir.

3. Pensez à Votre Vie

 

Rappelez-vous également que vous avez une vie, une famille, un travail à côté de cela et que donc vous n'êtes pas venu au monde pour rester à la salle toute la journée.

Si vous êtes là, c'est avant tout pour fonder une famille, pour trouver le bonheur, et pour exercer vos compétences au travail.

Certes, faire du sport et en être passionné est quelque chose de bien, mais comme toute chose, il ne faut pas être dans l'extrême.

Effectivement, rappelez-vous que faire trop de sport va retirer tous les bienfaits de cette activité.

Mais le pire dans tout cela, c'est que ces bienfaits se transformeront en méfaits pour votre santé, mais également pour votre vie.

 

 

Pour résumer, il faut savoir voir les priorités.

Vous partez une semaine en vacances à l'étranger avec votre famille ? Faites une pause !

Effectivement, une semaine de pause ne vous fera pas régresser, mais au contraire, vous progresserez.

Pour la simple et bonne raison que vos muscles et votre système nerveux pourront récupérer pleinement. Votre motivation elle, ne cessera d'augmenter et donc, vos performances ne seront que meilleures au retour de vos vacances.

Pour faire court, vous reviendrez de votre destination encore plus fort que vous ne l'étiez avant.

C'est d'ailleurs pour cette raison que je recommande à tous sportifs de faire une semaine de break, une ou deux fois dans l'année au minimum.

CONCLUSION

 

En conclusion, le sport possède de nombreux bienfaits pour notre santé, mais il faut également se rappeler que le sport possède aussi des méfaits et des risques, pour notre santé et pour notre vie.

Bien sûr, ces risques peuvent être prévenus et évités. C'est d'ailleurs le but de cet article, qui est celui de vous faire comprendre qu'il faut mieux les prévenir que les guérir.

C'est donc pour cela que je vous ai donné quelques conseils pour prévenir ces risques, pour ainsi limiter les effets néfastes qu'ils peuvent vous apporter.

 

 

Par ailleurs, je ne vous dis pas d'arrêter le sport. Au contraire, il faut continuer ainsi, mais il faut seulement que vous appreniez à écouter votre corps.

Vous devez comprendre que votre corps a besoin de faire des breaks de temps à autre pour récupérer totalement.

Vous pouvez donc faire plusieurs heures de sport par semaine sans problèmes, mais il faut bien répartir votre entraînement.

Mais le plus important dans tous cela, est qu'il faut prendre plaisir à pratiquer votre discipline au quotidien.

 

 

 

J'espère en tout cas que cet article vous aura plu. Si c'est le cas, n'hésitez pas à l'aimer et à le partager à vos amis sportifs.

N'hésitez pas à commenter quelle(s) discipline(s) vous pratiquez. Vous pouvez également faire part de votre expérience si vous avez déjà été touché par l'un de ces risques, cités dans cet article.

Laisser un commentaire